Navigation – Plan du site
Publications

Yves Bonnefoy, Les cahiers de L’Herne

Cahier dirigé par Odile Bombarde et Jean-Paul Avice, Paris, éditions de L’Herne, 2010
p. 43

Extrait de l’avant-propos

« Dès 1954, un an après la publication de Du mouvement et de l’immobilité de Douve, un journaliste pouvait écrire : “Dans trente ans, on parlera encore d’Yves Bonnefoy”. Le temps a permis de vérifier qu’il ne se trompait pas. Aujourd’hui, plus de cinquante ans après cette prédiction, comment “parler encore” de celui qui, tout en affirmant qu’en poésie on n’écrit jamais qu’un seul livre, a donné un tel développement à son œuvre, l’a mûrie et multipliée dans des voies si diverses ? Si la poésie est demeurée le centre, elle a ouvert un immense champ de réflexion sur la fonction poétique et sur la création artistique, se déclinant en de multiples études sur des poètes et sur des peintres, s’enrichissant d’entreprises de traduction, puis d’essais sur l’idée de la traduction, sans compter les nombreux livres réalisés en collaboration avec des artistes.

Les textes d’Yves Bonnefoy répartis dans ce volume, parmi lesquels six poèmes inédits ainsi que des essais, dont l’un, un entretien portant sur la relation entre l’architecture et la poésie, est également inédit et les autres, publiés ici et là, souvent introuvables, permettent de se faire une idée de l’étendue des domaines explorés. Mais que dire alors de toute la littérature critique que ces ouvrages ont engendrée ? Vouloir après tant d’autres recueillir des études et des témoignages sur l’homme et sur l’œuvre, c’est nécessairement choisir parmi ceux qui ont à dire, c’est, hélas, omettre beaucoup d’entre eux. »