Navigation – Plan du site
Publications

Patrick Couvreur, Les nanotechnologies peuvent-elles contribuer à traiter des maladies sévères ?

Coll. Leçons inaugurales du Collège de France, Paris, Collège de France/Fayard, 2010
p. 41

La conception de nanotechnologies capables de transporter les médicaments dans l’organisme et de les libérer de manière spécifique au niveau du site d’action permet d’augmenter l’activité thérapeutique et de réduire la toxicité de nombreux médicaments. Ces nanovecteurs sont capables de protéger la molécule active de la dégradation par les enzymes de l’organisme, de l’adresser sélectivement vers le tissu ou la cellule cible et d’en contrôler la libération. Plus spécifiques que les formulations pharmaceutiques traditionnelles, les nanomédicaments permettent de concevoir de nouvelles stratégies thérapeutiques dans la lutte contre des maladies sévères : cancers, infections intracellulaires, maladies métaboliques ou neurodégénératives, etc.

Né en 1950, Patrick Couvreur est pharmacien et professeur de pharmacotechnie à l’université Paris-Sud. Il a conduit des travaux pionniers dans le domaine de la vectorisation des médicaments. Pour l’année 2009-2010, il est professeur associé au Collège de France, chaire d’Innovation technologique Liliane Bettencourt.