Navigation – Plan du site
Publications

Jean Kellens, Études avestiques et mazdéennes vol. 3. Le long préambule du sacrifice

Collection dirigée par Pierre Briant, chaire d’Histoire et civilisation du monde achéménide et de l’empire d’Alexandre, Collège de France, Paris, Persika 15, 2010
p. 49

Le préambule du sacrifice s’éternise. Après avoir bu le Haoma en conclusion du Hōm Stōm et façonné leur personnalité sacrificielle par la déclaration frauuarānē, les officiants sont en mesure d’inviter les dieux au sacrifice. En procédant à cette invitation, les chapitres Y16-18 suivis de Vr7-8 nous livrent l’exacte composition du panthéon que l’arrangeur du Yasna entend honorer : c’est celui qui donne sa structure au calendrier dit zoroastrien, sans exclure quelques divinités qui n’y ont pas trouvé place. Le Bagān Yašt (Y19-21) justifie la structure de ce panthéon en même temps qu’il évoque l’origine cosmogonique du sacrifice: les entités de la première semaine, auxquelles est cependant refusée la spécificité du titre aməša spənta, sont « les créations créées en premier ».

Jean Kellens, titulaire de la chaire de Langues et religions indo-iraniennes du Collège de France, a consacré sa carrière à la philologie de l’Avesta. Il est notamment l’auteur de : Les noms-racines de l’Avesta, Ludwig Reichert Verlag, Wiesbaden, 1974 ; Le verbe avestique, Ludwig Reichert Verlag, Wiesbaden, 1984 ; Les textes vieil-avestiques, en collaboration avec Éric Pirart, 3 vol., Ludwig Reichert Verlag, Wiesbaden, 1988-1991 ; La quatrième naissance de Zarathushtra, La Librairie du xxie siècle/Seuil, Paris, 2006; Le Ratauuō vīspe mazišta (Yasna 1.1 à 7.23, avec Visprad 1 et 2). Études avestiques et mazdéennes, vol. 1, « Persika » 8, de Boccard, Paris, 2006; Le Hōm Stōm et la zone des déclarations, (Y7.24Y15.4, avec les intercalations de Vr3 à 6), Études avestiques et mazdéennes, vol. 2, « Persika » 10, de Boccard, Paris, 2007.