Navigation – Plan du site
Publications

Roland Recht, Martin Warnke, Georges Didi-Huberman, Maurizio Ghelardi, Dieter Wuttke, Relire Panofsky. Principe et théories de l’histoire de l’art

Conférences et colloques du Louvre, Paris, Ed Beaux-arts de Paris, 2008.
p. 49

Professeur d’histoire de l’art à l’université de Hambourg de 1926 à 1934, Erwin Panofsky est étroitement lié à Ernst Cassirer et à Aby Warburg, mais il s’intéresse également aux courants formalistes issus de l’école de Vienne. Son nom est associé au décryptage de la représentation picturale au moyen de l’iconographie et à un important recours aux sources littéraires. II émigre aux États-Unis en 1934 et, à partir de là, il est considéré comme l’un des grands maîtres de l’histoire de l’art.

La postérité de sa pensée a suscité un questionnement sur ses fondements mêmes¤: existe-t-il une vérité historique en matière d’œuvres d’art et dans quelle mesure sommes-nous capables de la saisir ?

Les communications réunies dans cet ouvrage, ainsi que la traduction pour la première fois en français de la postface à la réédition allemande de Hercule à la croisée des chemins, s’articulent autour de cette interrogation et invitent le lecteur à reconsidérer l’œuvre de Panofsky comme un apport capital à l’historiographie de l’art et des civilisations.

Enfin, un choix de lettres inédites offre un panorama succinct, mais capital pour comprendre les relations entre Panofsky et la France, sujet rarement abordé par la critique.

Pour tous ceux qui s’intéressent à l’œuvre de Panofsky, ce recueil constitue désormais un outil indispensable.