Navigation – Plan du site
Publications

Roland Recht, Penser le patrimoine. Mise en scène et mise en ordre de l’art

Nouvelle édition enrichie. Paris, Éditions Hazan, 2008.
p. 49

Dans la mesure où il procède à un transfert qui fait passer l’objet de sa destination cultuelle ou fonctionnelle primitive, au statut à la fois esthétique et historique d’œuvre d’art, le musée constitue une mise en scène et un dispositif parfaitement réglés. Le musée, le catalogue ou encore les ouvrages consacrés à l’art sont autant de mises en ordre discursif des œuvres d’art.

Dans une série d’études ponctuelles, Roland Recht analyse les changements qui affectent notre relation aux objets esthétiques, depuis l’Elysée d’Alexandre Lenoir jusqu’au Grand Louvre ouvert en 1993, dont la mise en scène déploie vers la ville un patrimoine-spectacle qui entre en contradiction avec la définition même du musée.

II s’interroge également sur la redoutable mutation qui gagne aujourd’hui quelques grandes institutions patrimoniales et sur les effets néfastes qu’elle exerce sur la vie de l’esprit.

L’auteur examine enfin quelques cas de « réhabilitations », comme celle des primitifs ou de l’art roman, et montre ainsi comment l’histoire de l’art construit ses objets.