Navigation – Plan du site
Publications

Roland Recht, Believing and Seeing. The art of Gothic cathedrals

Translated by Mary Whittall. Printed in the United States of America, The University of Chicago Press, 2008.
p. 48

Notes de la rédaction

Traduction anglaise de : Le croire et le voir : L'art des cathédrales, XIIe-XVe siècle, Paris, Gallimard, 1999.

Les développements de la science médiévale et de la philosophie naturelle ont élevé la vue au-dessus des autres sens et ont fait d’elle le fondement de la vérité empirique. Dans le même temps, l’importance accordée par les chrétiens aux miracles, aux reliques et aux grands édifices a donné à ces principes une expression religieuse. Dans son étude pénétrante de l’art et de l’architecture gothiques, Roland Recht soutient que la place du voir comme clé de la connaissance religieuse a profondément affecté un vaste ensemble d’œuvres médiévales tardives.

Recht élargit les contours de l’étude du gothique et passe des grandes cathédrales françaises à d’autres édifices religieux importants d’Europe du Nord, d’Italie et d’Espagne. Il révèle comment leur architecture devient le support d’une profusion d’images qui rendent visibles les enseignements des écritures. L’orfèvrerie, par exemple, façonne des ostensoirs aux motifs élaborés et met en scène les reliques. Le progrès des techniques de production de verres teintés rejaillit sur l’art du vitrail. La sculpture gagne en expressivité et la peinture exploite toutes les ressources d’une palette enrichie pour rendre les sujets plus vivants. Recht pose sur ces œuvres un regard renouvelé. Il y voit un lien entre les pratiques dévotes de la fin du Moyen âge et les théories de l’époque, qui donnaient au voir une place centrale. Il offre ainsi aux étudiants et aux chercheurs un outil nouveau et puissant pour aborder l’art et l’architecture gothiques.