Navigation – Plan du site
Actualité

Disparition

p. 8

Texte intégral

1Le Pr Jean Dausset, titulaire de la chaire de Médecine expérimentale de 1977 à 1987, est décédé le 6 juin 2009 à l’âge de 92 ans. Il avait reçu le prix Nobel de médecine en 1980, avec Baruj Benacerraf et Georges D. Snell, pour leurs découvertes « sur les structures des surfaces cellulaires génétiquement déterminées qui régissent les réactions immunologiques ».

2Ses découvertes de 1958 sur le complexe majeur d’histocompatibilité et ses recherches sur le système des groupes tissulaires HLA ont permis d’établir le rôle de ce système dans les réponses immunitaires de l’organisme et dans les transplantations. Il a créé en 1983, le Centre d’étude du polymorphisme humain (CEPH), qui a contribué à l’établissement de la carte génétique et physique du génome humain et à la localisation des gènes des maladies génétiques. Ses travaux ont marqué l’histoire de la biologie et de la médecine. Ils ont aussi ouvert la voie à un domaine de la médecine prédictive et ont été déterminants pour le développement de la génétique des populations et l’étude de l’histoire et des migrations passées des groupes humains. En outre, Jean Dausset fut également l’un des grands acteurs, avec Robert Debré, de la réforme du système médical français.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La Lettre du Collège de France n° 26, Collège de France, Paris, juin 2009, p. 8. ISSN 1628-2329

Référence électronique

« Disparition », La lettre du Collège de France [En ligne], 26 | juin 2009, mis en ligne le 24 juin 2010, consulté le 25 novembre 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/66

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page