Navigation – Plan du site
Manifestations

Relire Jean-Pierre Vernant

Colloque international organisé par le centre Louis Gernet (EHESS/CNRS), le Collège de France, l’École pratique des hautes études, l’École des hautes études en sciences sociales, 9-11 octobre 2008
Françoise Frontisi
p. 33-34

Entrées d’index

Mots-clés :

grèce
Haut de page

Texte intégral

Jean-Pierre Vernant lors de sa conférence au lycée Le Corbusier à Aubervilliers, en octobre 2006.

Jean-Pierre Vernant lors de sa conférence au lycée Le Corbusier à Aubervilliers, en octobre 2006.

1Dans son allocution d’ouverture, Pierre Corvol, administrateur du Collège de France a évoqué la dernière conférence de Jean-Pierre Vernant organisée par le Collège de France, au lycée Le Corbusier d’Aubervilliers, en octobre 2006. Ce soir-là, les « jeunes de banlieue », très méditerranéens, qui composaient une partie du public, l’avaient écouté, fascinés, raconter l’Odyssée.

2Ensuite, Y. Touchefeu, enseignant du second degré, a rappelé avec émotion l’influence de J.-P. Vernant sur les professeurs de lycées, ses innombrables interventions dans leurs classes, et l’appui qu’il leur a toujours apporté dans leur lutte pour la défense de l’enseignement de la culture ancienne. Son intervention mettait l’accent sur la générosité de J.-P. Vernant et sur la fraternité de la recherche.

3Le ton était donné. Les trois journées du colloque ont montré qu’une relecture des écrits de J.-P. Vernant était indissociable de sa personnalité et de sa vie. Au premier chef, bien sûr, dans les communications portant sur ses analyses du politique dans l’Antiquité, sur la démocratie grecque (M. Abélès, E. Terray) et même sur le théâtre (B. Sobel), questions où la réflexion scientifique et le travail intellectuel s’entrelacent avec l’engagement personnel.

4Les organisateurs avaient fait appel à plusieurs catégories de témoignages. À côté de quelques compagnons de recherches et interlocuteurs de toujours (Ch. Malamoud), en nombre intentionnellement réduit, il paraissait souhaitable d’interroger des universitaires étrangers sur la réception internationale de l’œuvre de J.-P. Vernant. Leur enquête a mis en lumière les choix dans les traductions et les variances selon les pays, les résistances et les oppositions, mais aussi des lacunes, des réinterprétions, voire d’étonnantes distorsions, sinon des contresens, en particulier dans les ex-pays de l’Est (S. Slapsak).

5Un autre groupe était constitué de jeunes chercheurs français et étrangers qui ne connaissaient J.-P. Vernant qu’à travers ses écrits et dont certains avaient été invités à le découvrir pour cette occasion. Leur lecture a montré que les textes de J.-P. Vernant demeuraient singulièrement actuels et efficaces, et a fait apparaître aussi des implications inattendues.

6Un éventail important des travaux de J.-P. Vernant a été soumis à ce regard multiple. Le bilan en a été dressé par une table ronde internationale (Ph. Borgeaud, B. D’Agostino, R. Di Donato, O. Murray, F. Zeitlin), au terme de laquelle a été lancé un appel pour l’édition et la publication de textes encore inédits.

De gauche à droite : MM. Philippe Hoffman, Oswyn Murray, Mme Froma Zeitlin, MM. Bruno d’Agostino, Maurice Godelier, Philippe Borgeaud, Ricardo Di Donato.

De gauche à droite : MM. Philippe Hoffman, Oswyn Murray, Mme Froma Zeitlin, MM. Bruno d’Agostino, Maurice Godelier, Philippe Borgeaud, Ricardo Di Donato.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Jean-Pierre Vernant lors de sa conférence au lycée Le Corbusier à Aubervilliers, en octobre 2006.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/655/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 60k
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/655/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 56k
Titre De gauche à droite : MM. Philippe Hoffman, Oswyn Murray, Mme Froma Zeitlin, MM. Bruno d’Agostino, Maurice Godelier, Philippe Borgeaud, Ricardo Di Donato.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/655/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 22k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La Lettre du Collège de France, Collège de France, Paris, décembre 2008, p. 33-34. ISSN 1628-2329

Référence électronique

Françoise Frontisi, « Relire Jean-Pierre Vernant », La lettre du Collège de France [En ligne], 24 | décembre 2008, mis en ligne le 15 novembre 2010, consulté le 23 avril 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/655

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page