Navigation – Plan du site
Actualité

Prix André Lichnerowicz pour la géométrie de Poisson

p. 23

Texte intégral

André Lichnerowicz fut titulaire au Collège de France de la chaire de Physique mathématique de 1952 à 1986.

André Lichnerowicz fut titulaire au Collège de France de la chaire de Physique mathématique de 1952 à 1986.

1Le prix André Lichnerowicz pour la géométrie de Poisson a été créé en 2008.

2Il sera attribué tous les deux ans en reconnaissance de contributions notables à la géométrie de Poisson,  lors de la « Conférence internationale sur la géométrie de Poisson en mathématiques et en physique » (« International Conference on Poisson Geometry in Mathematics and Physics »), à des chercheurs ayant soutenu leur doctorat huit ans au plus avant l’année de la Conférence.

3Le prix est établi à la mémoire d’André Lichnerowicz (1915-1998) dont les travaux fondamentaux furent essentiels dans la création de la géométrie de Poisson comme branche des mathématiques. Il est décerné par un jury composé des membres du comité scientifique de la Conférence qui peuvent inviter des membres du comité d’organisation à participer aux délibérations et au vote. En 2008, le financement de 500 euros pour chaque lauréat du prix a été fourni par l’institution responsable de la Conférence, le Centre Interfacultaire Bernoulli de l’école Polytechnique fédérale de Lausanne.

4Le prix pour l’année 2008 a été décerné à Henrique Bursztyn et Marius Crainic, le 7 juillet 2008 à l’EPFL à Lausanne.

5Henrique Bursztyn est titulaire d’un doctorat de mathématiques, soutenu en 2001 à l’Université de Californie à Berkeley sous la direction d’Alan Weinstein.

6Il a été chercheur post-doctorant au Mathematical Sciences Research Institute (MSRI) à Berkeley, à l’université de Toronto et au Fields Institute, et a été nommé chercheur associé à la chaire Arminio Fraga de l’Instituto Nacional de Matematica Pura e Aplicada (IMPA) à Rio de Janeiro en 2005. Ses nombreuses publications vont de la théorie de quantification par déformation à l’équivalence de Morita dans la catégorie des variétés de Poisson et dans celle des groupoïdes symplectiques. Ses travaux en géométrie de Dirac ont non seulement fait progresser le sujet, ils ont aussi été une source d’inspiration pour de nombreux développements ultérieurs.

7Marius Crainic a soutenu son doctorat de mathématiques en 2000 à l’Université d’Utrecht sous la direction d’Ieke Moerdijk. Il a ensuite été lauréat de bourses de recherche prestigieuses à l’Université de Californie à Berkeley et à l’Université d’Utrecht, où il enseigne actuellement. Ses travaux sont une contribution importante à la théorie des groupoïdes de Lie et leurs applications à la géométrie non commutative, à la théorie des feuilletages, la cohomologie des algébroïdes de Lie, aux théories d’application moment et aux questions de rigidité et de stabilité en géométrie de Poisson. Avec Rui Loja Fernandes il a résolu le difficile problème de généraliser le troisième théorème de Lie du cas des groupes de Lie à celui des groupoïdes de Lie, et il en a obtenu plusieurs applications en géométrie de Poisson.

8La première remise du « Prix André Lichnerowicz pour la géométrie de Poisson » a coïncidé avec le dixième anniversaire de la mort de Lichnerowicz.

Haut de page

Table des illustrations

Titre André Lichnerowicz fut titulaire au Collège de France de la chaire de Physique mathématique de 1952 à 1986.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/643/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 18k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La Lettre du Collège de France, Collège de France, Paris, décembre 2008, p. 23. ISSN 1628-2329

Référence électronique

« Prix André Lichnerowicz pour la géométrie de Poisson », La lettre du Collège de France [En ligne], 24 | décembre 2008, mis en ligne le 15 novembre 2010, consulté le 24 mars 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/643

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page