Navigation – Plan du site
Publications

Michel Zink, Seuls les enfants savent lire

Paris, Éditions Tallandier, 2009
p. 49

La règle que je me fixe, en rassemblant ces souvenirs, est de ne pas relire les livres dont je parle, puisque je cherche, non à en faire une présentation systématique et objective, mais à retrouver la trace qu’ils ont laissée dans ma mémoire. Une trace que je mesure aux passages, aux détails, aux citations que j’y retrouve, comme aux lacunes et aux oublis. Je triche rarement, soit pour vérifier la date et l’édition, soit, exceptionnellement, pour retrouver un passage que j’ai en tête. Bien souvent, d’ailleurs, je ne peux le faire, quand même je le voudrais, car ces livres, je ne les ai plus. Mais je dois avouer que je viens de relire L’Enfant et la rivière. J’ai eu tort.