Navigation – Plan du site
Publications

Henry Laurens, L’empire et ses ennemis. La question impériale dans l’histoire

Paris, Éditions du Seuil, 2009
p. 48

Peut-on parler d’un « empire américain »? La France et la Grande-Bretagne doivent-elles se repentir de leur passé colonial? Les Palestiniens des territoires occupés vivent-ils sous le joug d’un « néo-colonialisme»? La question impériale ne cesse de travailler la conscience politique occidentale. Mais elle reste l’une des moins bien comprises de l’historiographie moderne. Ses formulations théoriques les plus abouties sont venues des adversaires de l’impérialisme. Or leurs critiques ont souvent manqué leur cible. Une étrange histoire parallèle des puissances impériales et de leurs dénonciations depuis le xixe siècle montre une constante inadéquation entre les faits et les idées. Explorant ce long héritage de conquêtes et de dominations, de contestations et d’indépendances, Henry Laurens entreprend d’élucider cette histoire double –celle de l’empire et celle de ses ennemis– qui a largement façonné le monde dans lequel nous vivons.