Navigation – Plan du site
Publications

Christophe Charles (dir.), Le temps des capitales culturelles xviiie-xxe siècles

Ouvrage publié avec le concours du Collège de France, Coll. Époques Seyssel, Éditions Champ Vallon, 2009
p. 44

L’histoire culturelle de l’Europe entre le XVIIIe siècle et le milieu du XXe siècle est marquée par l’émergence de nouveaux lieux centraux pour les échanges, le rayonnement et l’innovation en matière de culture. L’observation de ces capitales culturelles, d’État le plus souvent, permet de comprendre la dynamique du passage de la culture de cour ou d’élite à une culture de plus en plus largement partagée et pratiquée, ainsi que l’émulation entre les espaces nationaux et linguistiques.

Les capitales culturelles anciennes ou dominantes (Londres, Rome, Paris) suscitent en effet des politiques de rattrapage dans les capitales culturelles plus récentes ou incertaines.

Produit d’un travail collectif rassemblant des spécialistes de littérature, d’histoire, d’histoire des sciences, d’histoire des arts et de la musique, ce livre redresse bien des stéréotypes et images simplifiées d’une période qui voit l’apogée du rayonnement culturel européen, l’un de ses moments de créativité les plus féconds (de l’opéra aux avant-gardes picturales) et un moment d’interaction intense avec les combats politiques et sociaux les plus décisifs pour la transformation du continent.