Navigation – Plan du site
Dossier

La bibliothèque générale du Collège de France

Marie-Renée Cazabon
p. 33-35

Texte intégral

Service des Bibliothèques et des Archives

1Les bibliothèques du Collège de France, parmi lesquelles les bibliothèques spécialisées du Proche-Orient, d’Extrême-Orient ou encore de Byzance ou d’égyptologie, figurent parmi les plus fournies et les plus belles d’Europe. Au centre du dispositif, la Bibliothèque générale et les Archives ont réintégré en avril 2008 le site Marcelin-Berthelot. 2000 m2 de locaux entièrement rénovés sont prêts désormais à accueillir les chercheurs français et étrangers dans des conditions optimales de consultation et de recherche (mise en réseau, accès aux grands catalogues et aux banques de données et à terme consultations à distance de volumes numérisés).

2L’ensemble est coordonné par le Service des bibliothèque et des archives.

3Les missions du Service des bibliothèques et des archives sont les suivantes :

  • Assurer auprès de toutes les bibliothèques du Collège de France une action de coordination :

    • conseil bibliothéconomique, normalisation et unification des procédures professionnelles, y compris dans le domaine des archives ;

    • centralisation des marchés d’acquisitions, d’abonnements, de reliure ;

    • centralisation du prêt entre bibliothèques (PEB), mutualisation des ressources ;

    • développement de partenariats avec les établissements documentaires extérieurs au Collège de France.

  • Fédérer l’ensemble de ces bibliothèques autour d’un système unique de gestion informatisé : ALEPH. Il s’agit d’un système intégré de gestion de bibliothèque (le SIGB), acquis sur des fonds de mécénat qui offrira en un catalogue unique la refonte de tous les catalogues hétérogènes des bibliothèques spécialisées et de la Bibliothèque générale. Y seront en outre greffés des outils actuels de recherche fédérée de documents en ligne, grâce au portail documentaire.

  • S’intégrer dans la dynamique documentaire nationale : la bibliothèque générale du Collège de France et les bibliothèques spécialisées participent aux grands projets fédérateurs de l’Enseignement supérieur : SUDOC (système universitaire de documentation), à terme CALAMES (catalogue en ligne des archives et des manuscrits de l’enseignement supérieur), etc.

  • Accueillir les chercheurs : les nouveaux espaces permettent d’améliorer considérablement l’accueil des chercheurs et de développer trois fonctions essentielles :

    • fonction mémorielle : collecte, identification, conservation et diffusion des publications de et sur les professeurs, sur leurs enseignements, sur l’histoire du Collège de France, quels qu’en soient les supports ;

    • fonction transversale : mise à jour et mise à disposition d’instruments de travail intéressant plusieurs chaires ou plusieurs groupes de chaires ;

    • fonction extérieure : étendre au-delà de ses propres équipes l’usage de ses ressources, (accueil de chercheurs étrangers ou d’établissements partenaires, recherche et fourniture de documents par le PEB, accès aux ressources extérieures par le biais du portail documentaire).

Collaboration et partenariats

4Dans une démarche à la fois scientifique et économique, les bibliothèques spécialisées et la Bibliothèque générale du Collège de France ont établi des liens, confirmés pour certains par des conventions, avec la BULAC (Bibliothèque universitaire des langues et civilisations), l’ENS (École normale supérieure – ULM), la BIUM (Bibliothèque inter-universitaire de médecine), l’IMEC (Institut mémoire de l’édition contemporaine) et d’autres établissements scientifiques.

Inauguration

5Les nouveaux locaux de la bibliothèque générale du Collège de France ont été inaugurés le 1er décembre dernier en présence de M. Michel David-Weill, de nombreux professeurs du Collège de France, de l’Inspection générale des bibliothèques, du maire du 5e arrondissement de Paris et de nombreux directeurs des bibliothèques de l’enseignement supérieur et des Archives nationales.

De haut en bas : Michel Zink, Michel David-Weill et Pierre Corvol.
Michel David-Weill.
Marc Fumaroli.
Marie-Renée Cazabon.

© P. Imbert, Collège de France

Informatisation des bibliothèques

6Grâce au mécénat et particulièrement celui de M. Michel David-Weill, le service des bibliothèques a développé et mis en place un outil commun à l’ensemble des bibliothèques : un catalogue unique permettant en tout lieu d’accéder à l’ensemble des descriptions bibliographiques des collections présentes dans les différentes bibliothèques du Collège de France. Les catalogues hétérogènes des bibliothèques ont été versés sur un système intégré de gestion de bibliothèque (SIGB) baptisé ALEPH. Outre la possibilité de rechercher comme dans tout catalogue la description d’un ouvrage, ce système offre de nombreuses ressources qui en font un outil de référence très puissant.

7ALEPH est utilisé dans un grand nombre de bibliothèques d’enseignement supérieur en France. Il intègre les standards bibliothéconomiques et informatiques les plus récents ainsi que les fonctionnalités essentielles attendues d’un catalogue. ALEPH intègre en outre la norme Unicode et donne ainsi la possibilité de cataloguer les ouvrages en langues et écritures originales. Il permet bien entendu le travail en réseau et les échanges de données avec le SUDOC (catalogue collectif des bibliothèques de l’enseignement supérieur et de la recherche).

8L’utilisateur dispose d’un portail documentaire de ressources électroniques organisées et cataloguées par les bibliothèques du Collège de France. Celui-ci fournit une vision complète des sources d’information proposées par les bibliothèques de l’établissement.

9Pour chaque notice, l’usager peut rebondir sur les services proposés par les bibliothèques, comme par exemple l’accès au texte intégral. Un espace personnel composé d’un panier, d’une liste de ressources préférées, d’une gestion des alertes automatiques (DSI), et d’un historique des recherches est proposé à tout utilisateur authentifié.

10Lors d’une recherche informatique, l’usager se voit proposer un certain nombre de services et des liens qui lui permettent, à partir de la consultation d’une référence bibliographique, de rebondir vers des systèmes d’information complémentaires.

11Un autre module permet la gestion des collections numériques. Il inclut des fonctionnalités spécifiquement dédiées à la préservation des documents numérisés et à la gestion du dépôt légal ainsi qu’au dépôt en ligne des objets numériques. Il offre la garantie de pérenniser l’accès à ces objets dans le temps et s’appuie sur les technologies mises au point dans ALEPH pour le catalogage des données et l’indexation.

© P. Imbert, Collège de France

Informations pratiques

Horaires

1210h00-18h00 du lundi au vendredi

1301 44 27 14 05

Lecteurs autorisés

  • les professeurs du Collège de France,

  • leurs collaborateurs,

  • le personnel du Collège de France,

  • les chercheurs appartenant à des institutions ayant passé convention avec le Collège de France.

14Et, en fonction des places disponibles, sur recommandation d’un professeur ou après accord du conservateur :

  • les personnes effectuant des recherches sur le Collège et ses professeurs,

  • les chercheurs qualifiés ayant besoin de consulter les fonds de la Bibliothèque générale.

15Accès gratuit pour tous.

Inscriptions

16Une carte de lecteur, valable un an, sera délivrée à tous les lecteurs autorisés. Elle servira également à leur éventuelle inscription dans les bibliothèques spécialisées.

Consultation et Prêt

17Consultation sur place uniquement

18Le prêt est réservé aux professeurs sauf exception accordée par le conservateur de la Bibliothèque sur caution d’un professeur.

Le prêt entre bibliothèques (PEB)

19Ce service permet d’emprunter auprès de bibliothèques extérieures des documents absents du catalogue des bibliothèques. Ils sont consultables dans les locaux du Collège de France.

Plans

Rez-de-chaussée

20Salle Georges Duby : Histoire, art, épigraphie, numismatique

21Salle Michel David-Weill : Accueil, information bibliographique, ouvrages des professeurs, collections du Collège de France, périodiques, nouveautés

Mezzanine en sous-sol

Sous-sol – 2

22Salle Jean-Pierre Vernant : Littérature, linguistique, philosophie, religion, sciences sociales, psychologie

23Salle Pierre-Gilles de Gennes : Physique, chimie, biologie, sciences de la terre, mathématiques

24Carrels : 6 espaces individuels de travail, équipés d’internet et de casiers.

25Réservation pour plusieurs jours sur planning

Haut de page

Table des illustrations

Légende De haut en bas : Michel Zink, Michel David-Weill et Pierre Corvol.Michel David-Weill.Marc Fumaroli.Marie-Renée Cazabon.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/381/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 112k
Crédits © P. Imbert, Collège de France
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/381/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 124k
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/381/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 84k
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/381/img-4.jpg
Fichier image/jpeg, 88k
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/381/img-5.jpg
Fichier image/jpeg, 97k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lettre du Collège de France n° 27, décembre 2009, Paris, Collège de France, p. 33-35, ISSN 1628-2329.

Référence électronique

Marie-Renée Cazabon, « La bibliothèque générale du Collège de France », La lettre du Collège de France [En ligne], 27 | décembre 2009, mis en ligne le 24 juin 2010, consulté le 27 mai 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/381

Haut de page

Auteur

Marie-Renée Cazabon

Conservatrice générale

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page