Navigation – Plan du site

La chaire Lévi-Strauss à l’Université de São Paulo

Olivier Guillaume
p. 75

Texte intégral

1Au milieu des années 30, de jeunes professeurs français furent appelés à enseigner à l’Université de São Paulo qui venait d’être créée. L’un d’eux était Claude Lévi-Strauss.

2Quelques décennies plus tard, lorsque les gouvernements des deux pays souhaitèrent l’ouverture d’une chaire d’accueil pour professeurs français au Brésil, la responsabilité en fut confiée au Collège de France et à l’Université de São Paulo et, tout naturellement, le nom de Lévi-Strauss y fut associé.

3C’est ainsi que les deux établissements signèrent, le 27 mai 1998, à São Paulo, une convention portant création de la chaire Lévi-Strauss pour laquelle l’Ambassade de France au Brésil accorda un financement. À cette occasion, le professeur Jean-Pierre Changeux, qui représentait le Collège de France, donna lecture d’un émouvant message de Claude Lévi-Strauss :

C’est avec une profonde émotion et beaucoup de reconnaissance que je salue l’inauguration de cette chaire. Elle eût pu porter le nom de tant d’autres, parmi mes collègues avec qui, en 1935, je fus appelé à l’université de São Paulo : Fernand Braudel, Pierre Monbeig, Jean Maugüé – premiers noms qui me viennent à l’esprit parce que ce furent aussi des amis, à la mémoire desquels je tiens à rendre hommage… Je regrette que les fatigues et autres inconvénients du très grand âge me privent de la joie d’être aujourd’hui parmi vous, de revoir certains de mes auditeurs d’il y a soixante ans devenus des collègues, de connaître les brillants savants qu’ils ont formés et grâce auxquels l’anthropologie brésilienne est devenue l’une des premières dans le monde. À toutes et à tous, j’exprime ma gratitude et adresse mes pensées très fidèles qui témoignent de l’amour que je porte à votre grand pays.

4La chaire Lévi-Strauss est placée auprès de l’Institut d’études avancées de l’Université de São Paulo, dont la vocation est de favoriser la recherche interdisciplinaire. Depuis sa création, elle a accueilli pour des conférences près d’une dizaine de professeurs du Collège de France, de toutes disciplines. Les prochains seront, en 2009, les professeurs Roger Chartier (« Ecrit et cultures dans l’Europe moderne »), Antoine Compagnon (« Littérature française moderne et contemporaine : histoire, critique, théorie ») et Roger Guesnerie (« Théorie économique et organisation sociale »).

5Sur le modèle de la chaire Lévi-Strauss, d’autres chaires d’accueil pour les professeurs du Collège de France ont ensuite été créées dans des établissements d’enseignement et de recherche de différents pays. Elles sont aujourd’hui au nombre de quinze et contribuent au rayonnement international de l’institution et au renforcement des échanges.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La Lettre du Collège de France, hors série no 2 : Claude Lévi-Strauss, centième anniversaire, Collège de France, Paris, novembre 2008, p. 75. ISSN 1628-2329

Référence électronique

Olivier Guillaume, « La chaire Lévi-Strauss à l’Université de São Paulo », La lettre du Collège de France [En ligne], Hors-série 2 | 2008, mis en ligne le 24 juin 2010, consulté le 25 juin 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/247

Haut de page

Auteur

Olivier Guillaume

Responsable des Relations internationales, Collège de France

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page