Navigation – Plan du site
Dossier

Dix professeurs du Collège de France lauréats du prix Nobel

p. 12

Texte intégral

1Nobel de physique 2012, décerné au Pr David Wineland (Institut national des standards et des technologies, États-Unis) et Pr Serge Haroche, titulaire de la chaire de Physique quantique, le Collège de France confirme l’excellence de ses enseignements et revient sur ses professeurs lauréats entre 1927. et 2012.

1927

Henri Bergson, prix Nobel de littérature

2titulaire de la chaire de philosophie grecque et latine (1900-1904), puis de la chaire de philosophie moderne (1904-1921), lauréat, pour ses idées riches et dynamiques, et pour la manière brillante avec laquelle elles ont été présentées.

1928

Charles NICOLLE, prix Nobel de médecine et de physiologie

3titulaire de la chaire de médecine (1932-1936), lauréat, pour ses travaux sur le typhus.

1935

Frédéric JOLIOT, prix Nobel de chimie

4titulaire de la chaire de chimie nucléaire (1937-1958), lauréat avec sa femme Irène Joliot-Curie, en reconnaissance de leur travail de synthèse sur les nouveaux éléments radioactifs.

1965

François JACOB, prix Nobel de médecine et de physiologie

5titulaire de la chaire de Génétique cellulaire (1964-1991), lauréat avec André Lwoff et Jacques Monod, pour leurs découvertes du contrôle génétique de l’enzyme et de la synthèse virale.

1965

Jacques MONOD, prix Nobel de médecine et de physiologie

6titulaire de la chaire de biologie moléculaire (1967-1973), lauréat avec André Lwoff et François Jacob, pour leurs découvertes du contrôle génétique de l’enzyme et de la synthèse virale.

1980

Jean DAUSSET, prix Nobel de médecine et de physiologie

7titulaire de la chaire de médecine expérimentale (1977-1987), lauréat avec Baruj Benacerraf et George D. Snell, pour leurs travaux sur les structures de surface cellulaire qui conditionnent l’immunologie.

1987

Jean-Marie LEHN, prix Nobel de chimie

8titulaire de la chaire de Chimie des interactions moléculaires (1980-2010), lauréat avec Donald J. Cram et Charles J. Pedersen, pour la découverte et l’usage d’interactions intermoléculaires hautement sélectives.

1991

Pierre-Gilles de GENNES, prix Nobel de physique

9titulaire de la chaire de physique de la matière condensée (1971-2004), lauréat, pour avoir découvert que les méthodes développées pour étudier les phénomènes d’ordre dans les
systèmes simples peuvent être appliquées à des formes complexes de matière, en particulier aux cristaux liquides et aux polymères.

1997

Claude COHEN-TANNOUDJI, prix Nobel de physique

10titulaire de la chaire de Physique atomique et moléculaire (1973-2004), lauréat, pour le développement de méthodes visant à refroidir et à piéger les atomes par des faisceaux laser.

2012

Serge HAROCHE, prix Nobel de physique

11titulaire de la chaire de physique quantique (2001-), lauréat avec David J. Wineland, pour avoir révolutionné les méthodes qui permettent de mesurer et de manipuler les systèmes quantiques individuels.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Dix professeurs du Collège de France lauréats du prix Nobel », La lettre du Collège de France [En ligne], 35 | décembre 2013, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 23 mars 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/2380

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page