Navigation – Plan du site
Chaires

Inauguration du cloître Ludovisi au Musée national romain des Thermes

John SCHEID
p. 35

Texte intégral

Localisation du cloître Ludovisi au sein du Musée national romain.

1Le 23 septembre 2014, le cloître Ludovisi a été officiellement inauguré par la Surintendance aux Antiquités de Rome. Ce cloître de l’ancienne chartreuse implantée dans les Thermes de Dioclétien renferme désormais la collection épigraphique des protocoles des frères arvales, les deux protocoles des Jeux séculaires, ainsi que deux règlements de collèges.

2Avec les comptes rendus des Jeux séculaires de 17 av. et 204 ap. J.-C., les protocoles des arvales forment l’un des documents les plus précieux sur la religion officielle des Romains, entre l’époque d’Auguste et celle de Dioclétien, soit entre les années 31 av. et 304 ap. J.-C. Ces textes rapportent, année après année, tous les services religieux et toutes les décisions prises par ce collège sacerdotal officiel de 12 prêtres, dont l’empereur faisait partie. Malgré les lacunes, les quelque 134 documents permettent de poursuivre l’histoire de la religion romaine, l’histoire romaine tout court, ainsi que celle de la langue latine et de l’écriture pendant plus de trois siècles.

3Dans le cloître, les documents épigraphiques sont systéma-tiquement complétés par des sculptures qui se rapportent à la période des textes exposés. Ainsi des bustes des empereurs et autres membres de la famille impériale, dont il est question dans les inscriptions, se dressent en face des protocoles. Pour les arvales ont également été récupérés de La Magliana, où ils n’étaient pas protégés, des restes de la décoration du temple de Dea Dia, la déesse vénérée par ces prêtres.

4La Fondation du Collège de France a permis de joindre à ces vestiges les moulages de deux bustes d’empereurs en tenue de frère arvale, qui ont été découverts en 1570 à La Magliana et qui sont conservés aujourd’hui au Louvre. L’ouverture de cette salle a eu un très grand écho à Rome, dont ont témoigné des articles dans de nombreux journaux.

Le cloître Ludovisi après sa restauration.

5Le musée des Thermes de Dioclétien, ou musée des Thermes (Museo nazionale delle Terme) est le siège historique du Musée national romain, installé dans les salles des Thermes de Dioclétien, à Rome. Depuis la réorganisation du musée, en 1990, le bâtiment des thermes est devenu l’un des quatre lieux d’exposition de ce grand ensemble muséal qui comporte également le palais Massimo alle Terme, le palais Altemps et la Crypta Balbi. Il est situé dans le centre de Rome (Viale Enrico De Nicola) près de la gare Termini.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Localisation du cloître Ludovisi au sein du Musée national romain.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/2099/img-1.png
Fichier image/png, 2,5M
Légende Le cloître Ludovisi après sa restauration.
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/2099/img-2.png
Fichier image/png, 443k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

John SCHEID, « Inauguration du cloître Ludovisi au Musée national romain des Thermes », La lettre du Collège de France [En ligne], 40 | août 2015, mis en ligne le 01 septembre 2015, consulté le 23 mai 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/2099

Haut de page

Auteur

John SCHEID

Religion, institutions et société de la Rome antique

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page