Navigation – Plan du site
Mécénats

Inria et le Collège de France renouvellent leur partenariat

Michel Cosnard
p. 41
Traduction(s) :
INRIA and the Collège de France are renewing their partnership

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Michel CosnardAfficher l’image
Crédits : Patrick Imbert - Collège de France

1En novembre 2009, la chaire « Informatique et sciences numériques » était créée par le Collège de France en partenariat avec Inria, pour une période de cinq ans.

2Cette création, symbole fort de reconnaissance de la science informatique, avait été rendue possible grâce au soutien de Pierre Corvol, alors administrateur du Collège de France, et de professeurs permanents, en particulier Pierre-Louis Lions (chaire « Équations aux dérivées partielles et applications »). De très grands scientifiques, exerçant en France ou aux États-Unis, ont successivement occupé cette chaire, faisant découvrir quelques-unes des facettes de la science informatique et de ses applications.

Nicholas Ayache, Des images médicales au patient numérique (2013-2014)

Gérard Berry, Penser, modéliser et maîtriser le calcul informatique (2009-2010)

3Gérard Berry, premier titulaire de la chaire, s’est tout d’abord demandé en 2010 comment « Penser, modéliser et maîtriser le calcul informatique ». Belle inauguration d’une chaire qui a su mettre en relation, grâce à ses titulaires successifs, enjeux de société et état de l’art des sciences du numérique. Gérard Berry a posé la problématique de façon très large et très précise à la fois, interrogeant les notions de calculabilité, de parallélisme et de modèle. Il a ensuite, en pédagogue chevronné, promené cette conférence inaugurale devant différents publics dans différents pays et dans différentes langues.

Martin Abadi, La sécurité informatique (2010-2011)

4En 2011, Martin Abadi, spécialiste de la sécurité informatique, a quitté momentanément la Silicon Valley pour rejoindre le Collège de France. L’enjeu des questions de sécurité informatique, à l’heure du Web et de la généralisation des systèmes ouverts, a été au cœur de son enseignement. Les questions d’identité, d’anonymat, de protection des données privées ont été évoquées, les modèles généraux de sécurité, les techniques et mécanismes de protection, leurs prétentions, leurs limitations et leurs failles ont été démontrés.

Serge Abiteboul, Sciences des données : de la Logique du premier ordre à la Toile (2011-2012)

5Serge Abiteboul a présenté en 2012 une autre facette de la recherche en sciences du numérique : la science des données, un sujet essentiel face à l’accroissement et à la « massification » des données. En 2013, Bernard Chazelle est venu de Princeton pour mettre en exergue le potentiel des algorithmes dans le développement des autres sciences (physique, biologie...). Enfin, le 10 avril prochain, Nicholas Ayache terminera ce cycle de cinq ans en décrivant le « patient virtuel » et les enjeux de ce qu’il est convenu d’appeler la médecine numérique, tributaire de la recherche en informatique, associant recherche médicale de haut niveau, imagerie, modélisation et simulation.

6Au vu de la qualité des titulaires de la chaire et du succès rencontré par leurs cours, le Collège de France et Inria ont décidé de renouveler leur partenariat pour une nouvelle période de trois ans, grâce au fort soutien de Serge Haroche, administrateur du Collège de France, de Pierre Corvol, maintenant président de la Fondation du Collège de France, et de plusieurs professeurs permanents. Il nous reste à souhaiter qu’au cours de ces trois années, une des grandes femmes scientifiques de nos domaines aura l’honneur de prononcer une leçon inaugurale.

7Et la relève est en marche : Sylvain Arlot, jeune chercheur de l’équipe-projet Willow, a assuré en 2011 l’un des deux cours Peccot, attribués à des mathématiciens de moins de 30 ans. Et Jonathan Touboul, de l’équipe-projet Mycenae, poursuit des travaux dans le cadre du Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie au Collège de France, où il contribue, dans une logique transdisciplinaire, à mettre au jour le fonctionnement des aires corticales et, par là, à comprendre les comportements normaux et pathologiques du cerveau.

8Parmi les professeurs permanents se trouve maintenant un certain Gérard Berry ! En effet, en 2012, le Collège de France a décidé de créer une nouvelle chaire permanente, « Algorithmes, machines, langages », et son titulaire est précisément le premier titulaire de la chaire annuelle « Informatique et sciences numériques ». Inria se réjouit de cette initiative et en remercie chaleureusement le Collège de France.

9Nous espérons que l’existence de ces chaires liées à l’informatique et aux sciences du numérique, dans cette prestigieuse institution qu’est le Collège de France, aidera à l’introduction de leur enseignement dans le système éducatif. S’il faut se féliciter de l’existence d’une spécialité « Informatique et sciences du numérique » dans certaines terminales scientifiques, il faut œuvrer pour que de tels enseignements soient proposés partout et à tous. Le monde devient numérique, a dit Gérard Berry, il est donc essentiel pour notre pays d’offrir à toutes et à tous les principales clés de ce nouveau monde. Il en va de la place de la France dans ce monde numérique, tant d’un point de vue sociétal, que scientifique et économique.

Haut de page

Table des illustrations

Légende Nicholas Ayache, Des images médicales au patient numérique (2013-2014)
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/1845/img-1.png
Fichier image/png, 2,1M
Légende Gérard Berry, Penser, modéliser et maîtriser le calcul informatique (2009-2010)
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/1845/img-2.png
Fichier image/png, 2,9M
Légende Martin Abadi, La sécurité informatique (2010-2011)
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/1845/img-3.png
Fichier image/png, 3,1M
Légende Serge Abiteboul, Sciences des données : de la Logique du premier ordre à la Toile (2011-2012)
URL http://lettre-cdf.revues.org/docannexe/image/1845/img-4.png
Fichier image/png, 1,4M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michel Cosnard, « Inria et le Collège de France renouvellent leur partenariat », La lettre du Collège de France [En ligne], 38 | juin 2014, mis en ligne le 01 avril 2015, consulté le 29 avril 2017. URL : http://lettre-cdf.revues.org/1845

Haut de page

Auteur

Michel Cosnard

PDG d'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page