Navigation – Plan du site
Publications

Helmunt Seng, Michel Tardieu (sous la direction de), Die Chaldaeischen Orakel : Kontext – Interpretation – Rezeption

Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2011
p. 70

Le livre publié par Hans Lewys au Caire en 1956, Chaldaean Oracles and Theurgy. Mysticism, Magic and Platonism in the later Roman Empire, a stimulé plus qu’aucun autre ouvrage la recherche sur les oracles chaldéens. Pour le cinquantième anniversaire de sa publication, un congrès a été organisé à Constance en 2006. Le présent volume reprend les contributions données à cette occasion.

Elles éclairent le contexte philosophico-religieux et littéraire des oracles chaldéens, entre les images chaldéennes de l’époque de la monarchie romaine et la théosophie de Tübingen. Plus généralement, leur interprétation historique et systématique, comme la question de l’auteur et la problématique du monisme, nécessitent des reconstitutions plus larges, comme l’exégèse concrète de textes particuliers (notamment sur Hécate et sur la foi, la vérité, l’amour et l’espérance). Le spectre élargi de leur réception par les auteurs païens et chrétiens de l’Antiquité tardive (Iamblichus, Proclus) et du Moyen Âge (Michel Psellos, Nicéphore Gregoras), ainsi que par des poètes ésotériques de l’ère moderne tels que W. B. Yeats et E. Pound complètent l’interprétation et la compréhension des oracles chaldéens.