Navigation – Plan du site
Publications

Stanislas Dehaene, La Bosse des maths

Paris, Éditions Odile Jacob, 2011
p. 67

La Bosse des maths a été écrit dans le but de rassembler les données sur l’arithmétique et le cerveau pour montrer qu’elles délimitaient un champ de recherche nouveau et prometteur. J’espérais également jeter quelques lumières sur un débat philosophique ancien, celui de la nature des objets mathématiques. Cette controverse, souvent cantonnée à la métaphysique, gagnait à être réexaminée sous un angle biologique, en considérant comment notre architecture cérébrale nous permet de créer des mathématiques.

Si une deuxième édition s’impose aujourd’hui, c’est que depuis quinze ans, ce domaine de recherche a connu une forte impulsion. La cognition numérique est devenue un domaine important des sciences cognitives. Le concept de nombre en reste un pilier, mais la recherche s’est étendue en direction de l’algèbre et de la géométrie. Des questions simplement effleurées dans La Bosse des maths sont devenues des axes majeurs d’étude : le sens des nombres chez l’animal, l’imagerie cérébrale de l’arithmétique, la « dyscalculie » chez les enfants…

Cette seconde édition est conçue comme un jeu de poupées russes : elle inclut le texte original, mais l’entoure de références nouvelles et d’une postface qui décrit les découvertes remarquables des dernières années.

Stanislas Dehaene, professeur au Collège de France, occupe depuis 2006 la chaire de Psychologie cognitive expérimentale.