Navigation – Plan du site
Publications

Jeremy Popkin, La Presse de la Révolution, Journaux et journalistes (1789-1799)

Paris, Odile Jacob / Collège de France, 2011
p. 66

La presse de la Révolution a été la grande innovation qui a distingué 1789 de toutes les grandes crises antérieures et a montré la voie à la politique contemporaine. Sans les journaux, la prise de la Bastille serait peut-être restée une simple émeute !

En ce moment unique, la vénérable presse à bras de Gutenberg a en effet rencontré la jeune époque des idéologies de masse. Alors, des individus comme Brissot, Desmoulins, Marat ou Hébert ont pu créer des publications qui non seulement reflétaient leur personnalité, mais ont exercé une véritable influence sur le monde. C’est cette rencontre d’un journalisme individualisé avec la politique de masse qui a fait de la décennie révolutionnaire un chapitre sans pareil dans l’histoire des médias.

Malgré la célébrité de quelques-unes de ses figures, la presse de la Révolution a été longtemps traitée comme un phénomène annexe de l’histoire politique ou culturelle. Pour la première fois, le livre de Jeremy Popkin l’envisage dans sa globalité et offre une synthèse vivante et précieuse sur un moment singulier de son histoire, dramatique et éphémère, mais fondateur pour notre modernité politique.

Jeremy Popkin enseigne l’histoire à l’Université du Kentucky (États-Unis). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages en anglais sur l’histoire de la presse en France et sur la période révolutionnaire.