Navigation – Plan du site
Professeurs invités

Prix Lichnérowicz pour la géométrie de Poisson

Lauréats 2010 : Marco Gualtieri et Xiang Tang
p. 43

Notes de la rédaction

Ce prix a été créé en 2008 en hommage à André Lichnérowicz, titulaire de la chaire de Physique mathématique de 1952 à 1986.

Texte intégral

1Marco Gualtieri a soutenu son doctorat de mathématiques à l’université d’Oxford en 2004 sous la direction de Nigel Hitchin. Après avoir occupé des postes de chercheur post-doctorant au MSRI à Berkeley, au Fields Institute de Toronto, puis au MIT, il a été nommé au poste de professeur assistant à l’université de Toronto. Ses importants travaux sur la géométrie généralisée ont été la source d’inspiration de nombreuses publications sur ce sujet.

Il avait déjà établi dans sa thèse les fondements de la théorie des structures complexes généralisées ainsi que des structures kählériennes généralisées, et il a ensuite développé la géométrie généralisée et ses applications à la physique, indépendamment ou en collaboration avec Gil Cavalcanti, Henrique Bursztyn et Vestislav Apostolov. Plus récemment, il a étudié les D-branes dans les variétés complexes généralisées et leurs relations avec la géométrie non-commutative, ainsi que d’autres généralisations des géométries classiques.

2Xiang Tang est titulaire d’un Ph. D. en mathématiques soutenu à l’université de Californie à Berkeley en 2004 sous la direction d’Alan Weinstein. Il a poursuivi ses recherches post-doctorales à l’université de Californie à Davis avant de devenir professeur assistant à Washington University à Saint-Louis. Ses travaux ont porté principalement sur les théorèmes de l’indice sur les espaces singuliers, où il utilise à la fois les outils de géométrie non-commutative (cohomologiecyclique, K-théorie, théorèmes généraux de l’indice de Connes-Moscovici et Nest-Tsygan) et les structures de la géométrie de Poisson. Parmi ses contributions importantes, obtenues indépendamment ou en collaboration, se trouvent une nouvelle démonstration de la conjecture d’Atiyah-Weinstein sur l’indice des opérateurs intégraux de Fourier et l’indice relatif des structures CR, l’étude des structures de Poisson non-commutatives sur les orbifolds, l’étude de diverses structures de type Hopf et la théorie de l’indice sur les orbifolds.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La Lettre du Collège de France no 31, Paris, Collège de France, juin 2011, p. 43, ISSN 1628-2329.

Référence électronique

« Prix Lichnérowicz pour la géométrie de Poisson », La lettre du Collège de France [En ligne], 31 | juin 2011, mis en ligne le 28 novembre 2011, consulté le 28 novembre 2014. URL : http://lettre-cdf.revues.org/1227

Haut de page

Droits d’auteur

© Collège de France

Haut de page