Navigation – Plan du site
Publications

Jean Guilaine (dir.), Sépultures et sociétés du Néolithique à l’Histoire

Séminaire du Collège de France, Paris, Éditions Errance, 2009
p. 48

Le présent ouvrage clôt le cycle des séminaires de la chaire de Civilisations de l’Europe au Néolithique et à l’âge du bronze tenus au Collège de France de 1994 à 2007.

Il traite des sépultures du Néolithique, mais la Protohistoire récente occidentale y tient aussi une large place. Les civilisations historiques émergentes y sont également bien représentées : premières dynasties de l’Ancien Empire égyptien, dynastes ou dominants sumériens d’Ur, « rois » de Mycènes, « élites » scythes aux marges des grands empires antiques. Une communication consacrée à la Sibérie renvoie à des populations comprises entre le Moyen Âge et les derniers siècles de notre ère. C’est donc dans une perspective de longue durée que s’inscrit la présente publication autour d’un thème – la mort comme miroir de la société – qui demeure l’une des interrogations constantes de l’archéologie. Le souhait est donc manifeste de naviguer au sein de sociétés bien différentes en privilégiant globalement des exemples protohistoriques ou des organisations sociales plus abouties.

Une question permanente imprègne ce livre : en quoi la sépulture, les tombes, les nécropoles peuvent-elles refléter le social dans toute sa diversité – pouvoir, hiérarchie, parenté, famille, peuplement et densité humaine, violence, rires de la mort, histoire générale, etc. ?