Navigation – Plan du site
Publications

La dispute sur le sel et le fer

Texte présenté, traduit et annoté par Jean Lévi, Bibliothèque chinoise, collection dirigée par Anne Cheng et Marc Kalinowski, Paris, Éditions Les Belles-Lettres, 2010
p. 46

Notes de la rédaction

Cf. Présentation de la collection, infra p. 12 : http://lettre-cdf.revues.org/1029

Porté au rang des classiques chinois, La Dispute sur le sel et le fer retranscrit les répliques échangées en 81 avant Jésus-Christ au cours d’un conseil impérial, dont le point de départ est la question du monopole du sel et du fer, décrété quarante ans plus tôt comme moyen de renflouer le Trésor épuisé par la guerre contre les Huns et quelques autres barbares. Il s’ensuivra une controverse générale sur la manière de gouverner, entre d’une part des tenants de l’école des Lois, pour lesquels les questions de morale n’ont aucune part à tenir dans le domaine politique, et d’autre part des érudits confucéens et des sages.

Ce texte, transmis par Huan Kuan dans la seconde moitié du Ier siècle avant notre ère, constitue à la fois un témoignage de première main et sans fard sur les conditions de vie concrètes et sur les mœurs politiques de cette époque lointaine, et une mine de réflexions atemporelles sur l’art de gérer une société.